Sapiens et le climat
Compl. Titre  une histoire bien chahutée
Auteurs   Postel-Vinay, Olivier (Auteur)
Edition  Presses de la Cité : Paris , DL 2022
Fabrication  Impr. Tirage : 91-Courtaboeuf
Collection   La cité
Collation   1 vol. (347 p.)
Format   21 cm
indice Dewey   551.6 = Climatologie et temps
ISBN   978-2-258-20093-7
Prix   21 EUR
Langue d'édition   français
Sujets   Homme -- Effets du climat -- histoire
Changements climatiques -- Société -- histoire
Catégories   Sciences Pures
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
Réservation
SiteNuméroCoteSection / LocalisationEtat
Médiathèque 1781600096073 551.6 POSTAdulte / AdultesSorti - Retour prévu le 29/06/2024
Résumé : Cet essai rigoureusement argumenté et documenté va bouleverser notre vision du climat comme élément constitutif de l'évolution de l'homme. Comment les ruptures, les catastrophes ont conduit de tous temps l'humanité à se réinventer, voilà, au-delà des discours simplistes une réflexion essentielle à notre compréhension de l'évolution. Du paléolithique à nos jours, Sapiens s'est trouvé confronté à des événements naturels souvent rapides, brutaux et de grande ampleur. Pour le pire et pour le meilleur. Car si notre espèce a failli en perdre la vie, si des civilisations se sont effondrées, si récemment encore se sont ensuivies famines, guerres et épidémies, nous avons fait preuve en ces occasions d'une belle faculté de résilience. Les Lumières et la révolution industrielle sont nées de la crise climatique du XVIIe siècle. La crise du XXIe n'est pas moins prometteuse. Longtemps récusée par les historiens, l'idée que les caprices du climat jouent parfois un rôle moteur dans l'Histoire est explorée par un nombre croissant de spécialistes. Les travaux les plus récents, dans la littérature scientifique américaine notamment, offrent la possibilité de revisiter l'aventure humaine au regard des changements climatiques. Ainsi apprend-on, par exemple, que Sapiens affronta les premières méga-sécheresses de l'histoire de l'humanité, que la civilisation romaine fut emportée par un changement climatique majeur, et que les Vikings s'installèrent, à la faveur d'un optimum médiéval pendant quelques centaines d'années, au Groenland – qui fut un jour vert ...
Notes : Bibliogr., 4 p.